CORONAVIRUS : IL FAUT TAIRE LES DIVISIONS POLITIQUES

16 mars 2020 / Par La Rédaction
L’union sacrée est nécessaire, on ne tire pas sur une ambulance,  il faut se rassembler autour de la mère patrie.

Le secrétaire général de la Présidence de la République, Monsieur Patrick Achi, a annoncé qu’à la date du 16 mars 2020, six cas confirmés du Coronavirus (COVID-19) ont été enregistrés à Abidjan.

En effet, une réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité (CNS) s’est tenue hier sous la présidence du Chef de l’Etat Alassane Ouattara. De nombreuses décisions ont été prises, parmi lesquelles la fermeture de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une période de 30 jours à compter du 16 mars 2020 à minuit.

Le Président de la République exhorte l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire à la responsabilité et au strict respect de ces mesures de santé publique.

Il faut que le gouvernement et les partis de l’opposition unissent leurs forces pour l’intérêt des ivoiriens. Il serait souhaitable que le parti au pouvoir et l’opposition suspendent toute activité politique. Il faut oublier un peu les échéances avenir. Que le gouvernement et l’opposition se parlent en toute franchise.

Il faut avoir un comportement responsable, tant par le parti au pouvoir que par l’opposition politique. Et éviter surtout de critiquer les actions menées par le gouvernement dans la presse et sur les réseaux sociaux, il serait souhaitable d’apporter par écrit toute proposition constructive. Il faut que le gouvernement rassure les opposants par la tenue  de concertation plus ouverte.

En définitive, le gouvernement et l’opposition doivent se réunir au plus vite, car l’heure n’est pas aux bras de fer …
Laisser un commentaire

*Please complete all fields correctly

WhatsApp chat