Comment faire la politique en Afrique ?

26 août 2019 / Par La Rédaction

Son but était d’imaginer le régime idéal puis entre les mains de petits groupes, son but a été dévoyé afin d’accroître influence de ces petits groupes. La notion de politique a énormément évolué, on lui prête comme intention de vouloir servir la nation.
Le problème c’est qu’elle est de plus en plus perçue comme un lieu de retrouvailles d’une certaine élite; faite de corruption, de prévarications et de concussions diverses, la politique fait peur…

En Occident, on associe la politique aux notions suivantes: Démocratieélectionsrépubliquegouvernementconstitution, etc. Ces mots, on les entend à longueur de journées dans les médias à tel point qu’on finit par se convaincre de les maîtriser. Mais lorsqu’il est question de l’Afrique ces mots deviennent synonymes et parfois riment avec coups d’État, rébellion, révision de la constitution, gouvernement provisoire, insurrection, populisme, népotisme, et même dictature, etc. L’image de la politique est tellement dégradée que certains peuples y croient de moins en moins que certains pays africains passent pour être champion de système politique particulier.

On pourrait donc donner raison à ces afro-pessimistes qui pensent que l’Afrique n’est pas prête pour tous ces systèmes politiques hérités de l’Occident.

Comme il existe une heure africaine, existe-t-il ou plutôt devrait-il exister un système politique adapté à l’Afrique ? Une politique africaine soucieuse du peuple est-elle envisageable ? Comment réussir en politique en Afrique ?
Si on veut remonter à la période pré-coloniale, on pourrait se demander quel système politique prévalait en Afrique avant la colonisation ?
Ce sont les questions que je me pose depuis plusieurs années et auxquelles j’espère pouvoir répondre. Je le ferai dans une série d’articles sur l’Afrique et ses systèmes politiques passés, présent et à venir.

Laisser un commentaire

*Please complete all fields correctly

WhatsApp chat